Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
AGILY.Management le blog de BM.Conseils

Sécurité économique.

10 Septembre 2015 , Rédigé par Bernard Mouton Publié dans #Sécurité économique

Sécurité économique.

Sécurité économique.

Une entreprise des Deux-Sèvres a fait à son corps défendant son entrée dans le vingt heures de TF1 ce mercredi 9 septembre.

Sa trésorerie a été détruite par une manœuvre malveillante dite escroquerie au président, le préjudice est tel que sa survie est en jeu.

Cette belle PME en croissance, de celle dont la France a tant besoin, pourrait avoir son patrimoine humain, ses savoir-faire, ces métiers anéantis à jamais..

Dans son commentateur le présentateur disait les PME désarmées face à ces attaques alors que les grands groupes avec leur direction de la sécurité, leurs procédures et leurs moyens financiers pouvaient se protéger.

Cette remarque m’a fait bondir, depuis plusieurs années bon nombre d’organisations se préoccupent du risque économique qu’encourent nos PME françaises pour la menace réelle et sérieuse que ce risque représente pour les entreprises, le tissu social et pour l’économie globale de notre pays :

  • Les services de l’État avec la délégation interministérielle à l’intelligence économique entre autres, avec ses actions d’information sur le terrain mené par la gendarmerie et la police.
  • Les organisations patronales CGPME et Medef en tête avec leurs travaux, leurs livres blancs et leurs participations actives à la rédaction d’ouvrages sur l’intelligence économique, à des notes de recommandations et de conseils de bonnes qualités pour aider les PME à se protéger.

Ce qui peut manquer au dirigeant d’une PME, c’est la prise de conscience de son exposition réelle au risque (c’est un peu comme l’accident cardiaque cela n’arrive qu’aux autres, alors pourquoi faire de la prévention).

Ce qui peut aussi manquer c’est de disposer des ressources pour auditer son entreprise sur le plan matériel humain organisationnel et juridique sous l’angle de la sécurité économique, pour mesurer son exposition, identifier chaque facteur de risque, mesuré leur importance et leur impact, former leurs équipes et construire un plan d’amélioration continue de la sécurité économique.

Il existe un arsenal d’outils d’analyse et normatif très performant souvent complexe et coûteux à mettre en œuvre. (Analyse de risque EBIOS, ISO 27005 ……).

Pour la PME il est préférable de travailler sur un référentiel analyse de risque (du type directive machine) bien sur particulièrement adapté aux besoins.

  • Analyse des facteurs de risque et cotation gravité/occurrence (selon un référentiel).
  • Scénario de risques pour chaque facteur.
  • État des moyens de prévention existant.
  • Actions correctives pour minimiser chaque risque.
  • Plan d’amélioration continue de la sécurité économique.

Après un audit de quelques jours, soit pour un investissement très modeste (comparé au risque) le dirigeant aura une bonne vision de son exposition au risque et la capacité de construire un plan d’actions correctives pour minimiser chaque risque.

Bernard Mouton / www.bmconseils.com

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article