Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
AGILY.Management le blog de BM.Conseils

Attention, il peut tuer votre CODIR "si vous n'y prenez garde".

24 Octobre 2014 , Rédigé par Bernard Mouton Publié dans #Entrepreneuriat, #CODIR

Attention, il peut tuer votre CODIR "si vous n'y prenez garde".

Composition du CODIR et comportements (réflexion)

Voulez vous un CODIR source d'excellence, pour votre entreprise ?

Vous avez créé avec votre équipe de management composé de collaboratrices et collaborateurs compétents, performants, loyaux et fidèles ; alors où se cache le CODIR killer ? Qui est-il, quel est son nom.

Dans les faits le CODIR killer est très connu de chacun , c'est l'EGO , dans sa définition surdimensionnée.

Plus le jeu sera collectif, plus la performance sera grande.

Vous ne souhaitez pas que votre CODIR devienne un théâtre des EGOS, ou chacun éblouira, mais n'éclairera pas le débat.

Dès la constitution de votre CODIR, prenez les devants.

Lors du séminaire de mise en place, avant de définir les objectifs de votre CODIR, soyez très clairs et intransigeants sur le comportement attendu de chacune et chacun, rappelez ses exigences régulièrement, martelés les.

Préciser votre attachement, au faire ensemble, pour rendre l'entreprise plus performante, exposer votre conviction à la valeur du travail et du jeu collectif, à chaque occasion montrez votre engagement dans cette voie, votre valeur d'exemple est l'une des clés du succès de votre CODIR.

De temps en temps ego fera son apparition.

Dites simplement à "EG0" que son besoin d'éblouir, en déclamant son intelligence, son talent exceptionnel, cache à coup sûr quelques grands fragilités.

Comme dans le fond, EGO est un inquiet , au besoin effréné d'être rassuré, concluait ce petit entretien de recadrage " les yeux dans les yeux" en rassurant EGO , dites lui que vous appréciez sa contribution quand il révèle sa vrai valeur en jouant collectif.

Bernard Mouton / www.bmconseils.com

Ce qui nous unis rend plus fort que ce qui divise

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article